Besoin d’Argent Tout de Suite Sans Crédit : que faire ?

Louise

Noter cet article

La résolution de certains problèmes imprévus nécessite des dépenses surprises. Ainsi, vous aurez besoin d’argent en urgence. L’option générale que choisissent la plupart des gens face à ce besoin est celle des structures bancaires, prenant le risque de se voir refuser un crédit. Cependant, grâce à d’autres moyens légaux, moins coûteux et fiables, vous pouvez être sûre de toucher un prêt lorsque vous aurez Besoin d’Argent Tout de Suite Sans Crédit bancaire.

Besoin d’Argent Tout de Suite Sans Crédit : optez pour un prêt social

Le prêt social est l’un des meilleurs moyens pour satisfaire votre Besoin d’Argent Tout de Suite Sans Crédit. Ce prêt est exclusivement destiné à toute personne ayant subi une crise financière considérable suite à diverses situations telles que les licenciements économiques. Vous êtes éligible à demander un tel prêt, quand bien même que vous touchez un revenu dérisoire. Vous pouvez de même opter pour le prêt CAF [Caisses d’Allocation familiale] ou un microcrédit personnel.

Le prêt CAF est un prêt qui est destiné aux attributaires CAF qui sont face à d’éventuels problèmes financiers. Ce type de prêt social est octroyé sans aucun taux de remboursement. Néanmoins, un plafond de 3 500 € est appliqué à ce type de prêt.

De même, le microcrédit personnel est également une meilleure solution. Il est particulièrement très utile aux personnes qui figurent parmi les exclus du réseau bancaire. Ces dernières ont la possibilité de souscrire à un microcrédit sans aucunes contraintes, en particulier, lorsqu’elles envisagent lancer un projet. Pour un prêt social de type microcrédit, vous avez la possibilité d’emprunter jusqu’à 5 000 €. Ce n’est pas ! Le délai de remboursement peut s’étendre jusqu’à cinq ans. En revanche, pour cette catégorie de prêt social, des taux de remboursement sont appliqués (soient 1,4 % et 3,9 %).

Lire aussi :  EBIT : Définition et mode de calcul

besoin d'argent tout de suite sans crédit

Besoin d’Argent Tout de Suite Sans Crédit : faites un prêt P2P

P2P est l’abréviation de l’expression anglaise « peer-to-peer ». Il est vu comme l’une des excellentes alternatives pour les Besoins d’Argent en urgence sans faire recours aux Crédits. Cette solution est constituée de deux possibilités, à savoir : le prêt entre particuliers et le prêt amical ou familial. Pour le prêt entre particuliers, ils sont généralement proposés par des plateformes de finance spécifiques : c’est le « dark web ». Ces plateformes de prêt P2P proposent deux options (celle permettant d’épargner et celle permettant d’emprunter). Notifions que ces plateformes octroient uniquement des prêts de petites sommes.

De plus, il vous sera demandé de signer un engagement de remboursement. Toutefois, plusieurs plateformes de mauvaise foi existent sur le « dark web ». Ainsi, faites attention aux plateformes qui octroient des prêts P2P avec des taux d’intérêt très élevés. De même, ne vous fiez pas à sites qui offrent des prêts avec zéro taux d’intérêt, etc.

Pour le prêt familial ou amical, il est aussi un type de prêt entre particuliers. La différence est qu’il est réalisé entre des membres d’une même famille ou d’une même d’amis. Cela ne veut pas dire qu’il est hors norme ou qu’il est non réglementé. Il est régi par certaines clauses afin d’éviter toute situation de litiges qui surviennent généralement dans de tels cas.

Réglementation d’un prêt entre particuliers

Les prêts entre particuliers sont bien réglementés. Ainsi, les deux particuliers (celui qui reçoit le prêt et celui qui délivre le prêt) doivent nécessairement s’engager. En effet, celui qui délivre le prêt prend l’engagement (via une décharge par exemple) de verser une somme à préciser à l’individu qui reçoit le prêt. À son tour, l’emprunteur doit s’engager à rembourser la somme empruntée suivant des conditions prédéfinies et dans un délai de à mentionner également.

Lire aussi :  Que veut dire ‘’Not Provided’’ sur un compte bancaire ?

Néanmoins, il ne s’agira pas de propos flatteurs destinés à bleuir un familier ou un ami. De même, il ne sera pas question de promesses intenables pour ne pas rembourser la somme due. En revanche, il sera question d’un engagement moral et judiciaire qui sera traduit par une décharge écrite de part et d’autre des particuliers. Ce n’est d’ailleurs pas un système de prêt boycotté. Le gouvernement français veille à ces types de prêt et la justice est rigoureuse dessus.

louise

Louise est une rédactrice spécialisée dans les articles business, entreprise, formation et marketing. Avec une expertise pointue et une plume fluide, elle sait captiver et informer ses lecteurs tout en apportant une réelle valeur ajoutée. Son travail rigoureux et documenté est apprécié pour sa clarté et son impact.

Laisser un commentaire