Comment calculer le bonus assurance auto (bonus-malus) ?

bonus assurance auto 1
Noter cet article

Encore appelé bonus-malus ou coefficient de réduction-majoration (CRM), le bonus assurance auto vise à réduire ou augmenter la prime d’assurance d’un conducteur. Laquelle prime est revue à la fin de chaque année. Le bonus malus est calculé en fonction du comportement du conducteur assuré. Ainsi, plus des accidents sont enregistrés durant l’année, plus le montant de la prime d’assurance est augmenté. En revanche, lorsque le conducteur se montre exemplaire durant toute l’année, il bénéficie d’une réduction sur la prime d’assurance.

À quoi sert le bonus assurance auto ?

Les compagnies d’assurance évaluent le montant de la prime d’assurance de chacun de leur assuré. Pouvant diminuer ou augmenter, la prime d’assurance est calculée en fonction du comportement du conducteur. L’assuré verra le prix de son assurance augmenter au fur et à mesure qu’il endosse un sinistre. Lorsque les sinistres ne sont pas sous sa responsabilité, ils ne vont aucunement influencer son malus. Mieux le conducteur se comporte et sa prime d’assurance baisse.

Ainsi, il est clair que le malus ou l’assurance auto sert à augmenter ou baisser le prix de votre assurance. Calculer le bonus assurance auto s’applique-t-il à tous les automobiles assurés ? Non, le système malus ne s’applique pas à tous les types de véhicules. Au nombre des automobiles qui ne sont pas soumis au système du bonus-malus, nous avons :

  • Les véhicules d’urgence (pompiers, SAMU) ;
  • Les deux-roues et les trois-roues allant jusqu’à 125 cm³ ;
  • Les véhicules agricoles (tracteurs par exemple) ;
  • Les voitures de collection de plus de 30 ans ;
  • Les véhicules forestiers et de travaux publics.
Lire aussi :  Que savoir de la lettre de résiliation d’une assurance auto ?

Comment fonctionne le bonus-malus ?

Votre bonus assurance auto n’est pas redéfini à chaque année. Lorsqu’il baisse, il ne peut aller en deçà de son coefficient minimal estimé à 0,50. Lorsqu’il augmente, son coefficient maximum est 3,50. Notifions que le bonus assurance auto de départ lorsque vous souscrivez à une assurance est 1. Son calcul prend en compte l’historique des douze derniers mois en décalant de deux mois par rapport à la date de l’échéance du contrat.

Par rapport à la fluctuation précise que subit le bonus assurance auto pour un sinistre, elle dépend de votre culpabilité. Ainsi, suite à un accident,

  • Le bonus-malus augmente de 25 % (soit un coefficient =1,25) si l’assuré est coupable ;
  • Le bonus assurance auto augmente de 12,5 % (un coefficient = 1,125) si l’assuré est semi-coupable ;
  • Le bonus-malus diminue de 5 % (soit un coefficient = 0,95) en cas de bonne conduite de l’assuré (sans sinistre).

Toutefois, veuillez noter que le taux du bonus assurance auto est calculé en fonction du taux de l’année qui a précédé. Il en est de même pour les jeunes conducteurs. Néanmoins, lorsque l’assuré est un jeune conducteur, il est directement majoré sur le tarif de son assurance, puisqu’il est considéré comme usagers à risque. Si vous êtes un jeune conducteur ayant souscrit à une assurance automobile, il vaut mieux pour vous d’être prudent.

Comment connaître son bonus assurance auto ?

Pour connaître le coefficient de votre bonus-malus, vous avez plusieurs possibilités. Déjà, en vous référant aux règles de calcul du bonus assurance auto que nous avons détaillé dans cet article, vous pouvez y parvenir. Cependant, si vous pensez est rassuré de votre calcul, pensez plutôt à vous rapprocher de votre assureur. Il est dorénavant la meilleure personne à vous fournir tous les détails nécessaires. D’ailleurs, vous recevez le coefficient de votre bonus-malus chaque année avant la date d’échéance.

Lire aussi :  Augmentation AAH 1 000 euros : est-ce possible en 2023 ?

Vous voulez connaître votre bonus-malus avant la date prévue ? Vous n’avez qu’à faire la demande de votre relevé d’information auprès de votre assureur. Il devra donc vous le communiquer avant les 15 jours suivants la date de demande. Si vous avez déjà accumulé une tonne de malus, soyez juste prudent. Vous pouvez récupérer tout surtout grâce à la méthode de la descente rapide. Suffit-il que vous réalisiez deux ans sans être coupable ou semi-coupable d’un quelconque sinistre. Au bout de deux ans, il est fort et probable de ramener votre coefficient à 1.

Le transfert du bonus-malus

Lorsque vous changez votre compagnie d’assurance automobile, votre bonus-malus vous suit pour votre future assurance. Autrement dit, votre bonus assurance auto n’est jamais effacé. Étant donné que votre dossier est transféré avec vous à chaque fois que vous changez d’assurance, les informations relatives au bonus-malus sont conservées. De même, si vous parvenez à maintenir votre bonus assurance auto à 0,50 durant 3 ans, votre premier sinistre dont vous êtes responsable n’est pas évalué.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *